S’abandonner au moment présent - Accueillir le Maître en Soi

S’abandonner au moment présent

Vivre autrement

Ce qui suit est un extrait du livre audio Vivre la paix intérieure d'Eckhart Tolle. Un enseignement simple mais tellement complexe pour l'humain qui ne cesse de s'associer à ses pensées. Comment faire pour s'abandonner au présent lorsque la vie est rude et remplie de défis?

Eckhart Tolle est un enseignant que je respecte énormément. Il a su mettre en mots, depuis des décennies maintenant, ce retour à Soi, à qui nous sommes réellement chacun d'entre nous. Et le moment présent tel qu'il nous en parle est très certainement une clef précieuse. 🙂

Vivre Autrement

"Le chemin le plus court vers cette réalisation, tellement court qu'il ne nécessite aucun temps, a déjà été indiqué plusieurs fois dans ce livre audio. Un alignement intérieur avec la vie. La vie est le moment présent. Ne pas faire de ce moment un ennemi, lui dire oui, l'accueillir, lui permettre d'exister, c'est vraiment suffisant.

Vous mettez encore en question la sagesse de cela? Vous dites encore pourquoi devrais-je le faire? Tout ce qui se passe dans votre vie à n'importe quel moment, qui n'est jamais qu'un seul moment, semble être un événement séparé. Il se passe ceci ensuite il se passe cela. Mais regardez bien, les physiciens qui ont poussé leurs recherches au-delà de l'apparence superficielle des choses, ont découvert que l'univers tout entier est interconnecté.

Ce qui semble être une séparation entre différentes choses en fin de compte n'existe pas. Il s'agit d'un réseau de choses interconnectées. Tout est relié à tout le reste. Les bouddhistes l’ont toujours su depuis 2600 ans, ils parlent de l'interdépendance de toutes choses.

Alors, si quelque chose se passe dans ce moment cela ne peut pas ne pas être.

S’abandonner au moment présent s'aligner avec lui et  voir qu'il y a une beauté en tout, même dans la mort. Car la mort existe, c'est la fin d'une forme. Une forme se dissout et vous vous alignez avec ce fait. La pratique spirituelle l'essence de tous les enseignements, si vous regardez suffisamment en profondeur, consiste exactement à cela. Vivre en alignement avec la vie.

Quelle que soit la forme que prend ce moment même s'il vous semble restrictif, contraignant, ce qui est souvent le cas. Je ne veux pas être ici, je veux être ailleurs, je ne veux pas être coincé ici, je veux je veux…

Très souvent ce moment peut être perçu comme une limitation et bien sûr, d'une certaine façon il l'est. Il se peut que ce soit votre corps qui vieillisse, vous ne pouvez plus bouger comme avant, votre corps lui-même peut devenir une limitation.

Certaines choses sont ce qu'elles sont. D’énormes changements se produisent lorsque vous les acceptez telles qu'elles sont. Ce n'est pas une défaite. Il ne s'agit pas d'accepter d'être malade, c'est uniquement le moment que vous devez accepter, pas l'idée de je

suis ceci ou cela, juste ce moment.

Alors il y a de la beauté dans tout ce qui se passe et vous ressentez de la gratitude pour ce qui est, pour les toutes petites choses qu’autrement vous auriez ignoré, pour la table que vous touchez pour son existence, pour une petite fleur, un verre d'eau. Vous n'avez pas besoin de penser je suis reconnaissant, cela devient pour vous une façon naturelle d'interagir avec le monde. Vous êtes reconnaissants envers ce qui est, envers le fait d'exister. Il n'y a plus de recherche de soi. Vous ne vous y cherchez plus. Dès lors, votre vie s'améliore de façon fulgurante.

La profondeur est en vous. Dire oui à ce qui vous met en

relation avec cette profondeur. Ça paraît si simple comment est-ce possible? Le oui intérieur à ce qui est vous connecte avec cette profondeur en vous. C'est là que vous et la vie unique, la Conscience unique, que

l'on pourrait appeler Dieu, faites un sans séparation.

La forme sans forme, vous êtes le pont. Votre maison est le sans forme. Pendant un certain temps vous vous déplacez entre la forme et le sans forme. Et vous devez parvenir à l'acceptation des formes dans le moment

présent, même lorsqu'elles semblent limitatives. Acceptez d'abord et voyez ce qui se passe, car elle change. Acceptez d'abord, peu importe combien cela semble contraignant.

La plus grande limitation lorsque pleinement acceptée devient l'ouverture. Alors, s'il y a encore de la souffrance dans votre vie, s'il s'agit d'une souffrance aiguë, la plus grande limitation peut devenir l'ouverture.

Mais il se peut aussi que vous n'ayez plus besoin d'autant de souffrance. Que vous en ayez eu suffisamment. Vous n'avez plus besoin de rien vous rappeler. Alors, restons en silence un moment et permettons simplement à ce moment d'être."

Eckhart Tolle

Vivre la paix intérieure