Le Lâcher-Prise - Accueillir le Maître en Soi

Le Lâcher-Prise

Le lâcher prise

“Pour arriver au lâcher-prise, la première étape est de dire OUI!

Je suis d’accord, pour lâcher tout ça, OUI je suis d’accord pour l’amour! J’arrête de vouloir prouver la séparation. Parce que c’est le but de la pièce de théâtre que nous vivons ici sur terre, prouver la séparation. On s’est amusé à ça!

On est venu expérimenter ce que c’est que de ne pas être nous et faire semblant d’être ce corps que l’on peut blesser, haïr et punir à tout moment.

Alors maintenant je choisis de lâcher tout ça et d’une certaine façon, je quitte la pièce de théâtre, mais je reste sur scène. C'est-à-dire que je quitte le but de la pièce qui est de prouver la séparation. Je choisis de voir différemment, de me connaître d’une toute nouvelle façon, de comprendre qui je suis et qui nous sommes tous réellement.

Une patience infinie apporte des résultats immédiats

La deuxième étape est l’attente. Pas l’attente dans la peur et l’incertitude, mais une attente sereine et paisible dans la foi absolue. En acceptant sans doute aucun ma véritable nature. Celle qui est intouchée et intouchable. Celle qui fait un avec le Tout, avec ses frères venus expérimenter de mêmes façons ici sur ce plan.

Une attente sereine, au-delà de tout contrôle de l’ego qui a peur, qui doute et qui se croit seul et abandonné trop souvent. Accepte que l’ego n’est pas toi. C’est une voix dans ta tête qui te fait croire que c’est toi. Qui te fait croire que tout ce que tu vois est bien réel, palpable et tangible. Il n’en est rien.

La troisième étape c’est l’intervention divine, ce qu’on appelle la grâce. Ça se fait tout seul, on ne la commande pas. Et ça, l’ego ne supporte pas. Parce que l’ego veut saisir, il veut des stratégies, il n’y en a pas.

La seule stratégie, s’il en est une, c’est l’Amour! C’est choisir l’Amour. C’est tout. Et ça l’ego ne supporte pas…”

Sylvain du Boullay, traducteur du livre Un cours en miracles, nous donne sa vision de la réalité dans cet extrait d’entrevue.

Pour visionner l'entretien complet: Tistrya Productions

Maridanie